Menu
Boké : un (01) jeune manifestant atteint par balle succombe à ses blessures à l’Hôpital de Kamsar (Service des Urgences)

Boké : un (01) jeune manifestant at…

  Boké : un (01) jeune m...

Prev Next
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !
L’Institut Supérieur des Mines et Géologie de Boké : Une référence à cause de la qualité des enseignements                                                                            Envoyé Spécial à Boké : Fodé Sita Camara

L’Institut Supérieur…

L’Institut Supérieur des Mines et Géologie de Boké...

Kankan : Le Doyen des Condés intronisé samedi dans la CU

Kankan : Le Doyen de…

Kankan : Le Doyen des Condés intronisé samedi...

Religion-Lélouma : t…

  Religion-Lélouma : tenue de la Ziarra à Sagalé ...

Gestion de l'eau potable à Conakry, les ONG et Associations s'impliquent

Gestion de l'eau pot…

Gestion de l'eau potable à Conakry, les ONG et Ass...

Musique/ Le président Ouédraogo assiste au lancement du Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo Featured

Musique/ Le président Ouédraogo assiste au lancement du Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo

Musique/ Le président Ouédraogo assiste au lancement du Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo

Conakry, 27 fév (AGP)- Le président de la Commission de la CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo a assisté, jeudi, 19 février 2015, à Paris (France), à la cérémonie de lancement de la Huitième édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA 8), prévue du 21 au 26 avril prochain, dans ce petit village d’Abidjan, selon un communiqué de presse de l’organisation ouest africaine en date du 27 février 2015 .



Ce rendez-vous culturel devenu, par la volonté de divers partenaires, un véritable marché ouest-africain de la musique et du spectacle, sera placé cette année sous le patronage du président de la Commission de la CEDEAO, parrain de la huitième édition, et sous le thème de l’intégration et du rapprochement des peuples.

Le président Ouédraogo, qui était en visite de travail en France, s’est rendu à la Maison de l’Unesco à Paris, où a eu lieu le lancement du FEMUA 8. A cette occasion, il a pris la mesure de l’importance de la huitième édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo, qui coïncidera avec les festivités marquant la célébration, cette année, du 40ème anniversaire de la création de la CEDEAO.

Selon les organisateurs de la manifestation, des innovations de taille seront introduites dans cette édition, notamment la création d’ateliers et séminaires de formation, pour faire du FEMUA un «carrefour de rencontres professionnelles et d’échanges entre artistes, hommes de médias, spécialistes de la culture et festivaliers».

Se voulant un projet évolutif, ce festival a été créé en 2008 sur l’initiative de son commissaire général actuel, Salif Traoré, un ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco chargé de l’alphabétisation et de la culture de la paix.

Outre la Côte d’Ivoire, pays hôte, la manifestation d’Anoumabo verra la participation de musiciens en provenance des pays suivants : Afrique du Sud, RD Congo, Etats-Unis, Nigéria, Colombie, Ouganda, Cabo Verde, Ghana, Burkina Faso et Togo.
AGP/27/02/015                      CEDEAO/AGP

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous