Menu
Boké : un (01) jeune manifestant atteint par balle succombe à ses blessures à l’Hôpital de Kamsar (Service des Urgences)

Boké : un (01) jeune manifestant at…

  Boké : un (01) jeune m...

Prev Next
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !
Lutte contre Ebola :Le président Faure Essozimna Gnassingbé du Togo en visite à Conakry

Lutte contre Ebola :…

Lutte contre Ebola :Le président Faure Essozim...

Sport-foot/ Certains matches de la 13ème journée du Championnat national Ligue 1 de Guinée se sont joués le week-end

Sport-foot/ Certains…

Sport-foot/ Certains matches de la 13ème journ...

Politique : Une délégation  des Nations-Unies  reçue par la CENI

Politique : Une délé…

Politique : Une délégation  des Nations-Unies...

Le COPE décerne un satisfecit au ministre d’Etat des Postes, des Télécommunications et des NTI

Le COPE décerne un s…

Le COPE décerne un satisfecit au ministre d’E...

Labé : la pomme de terre de la Moyenne Guinée frappée par une maladie mystérieuse Featured

Labé : la pomme de terre de la Moyenne Guinée frappée par une maladie mystérieuse

Labé : la pomme de terre de la Moyenne Guinée frappée par une maladie mystérieuse

Labé, 09 sept (AGP)- Les producteurs agricoles de la Moyenne Guinée sont confrontés à une nouvelle maladie qui a détruit de nombreux champs de pomme de terre dans les préfectures de Labé, Mali, Pita, Dalaba et Mamou, rapporte l’AGP au Gouvernorat de la Région Administrative (RA) de Labé.

Selon le président de la Fédération des Paysans du Foutah Djallon, El hadj Moussa Para Diallo, c’est une semence venue du Sénégal qui a été introduite clandestinement dans la région par un producteur de la Commune Urbaine (CU) de Labé.

«Un jeune de Taïré, dans la CU de Labé aurait importé du Sénégal de la pomme de terre malade. Il en a vendu 5 tonnes et jeté 10 tonnes. Cette pomme de terre s’est retrouvée dans des périmètres. Evidemment, cette pomme de terre étant malade, les sénégalais n’ayant pas voulu la planter chez eux, ils nous l’ont refilé», explique Moussa Para Diallo.

Pour Moussa Para Diallo, ce sont les producteurs agricoles qui sont responsables de cette crise sanitaire de la pomme de terre dans la Région.

«Nous sommes tous responsables. En première position, les producteurs, parce qu’ils croient qu’en cherchant le plus bas prix, on est meilleur et on est champion», a-t-il déploré.

Une visite de terrain a été effectuée par des techniciens et producteurs agricoles sur des champs de pomme de terre touchés à Timbi-Madina, dans la préfecture de Pita.

«C’est une attaque de plusieurs pathogènes. C’est un complexe parasitaire. Il y a d’abord des problèmes qui attaquent le système racinaire, ensuite il y a des taches et des nécroses, et enfin la perte des feuilles», a constaté le chef de la Division Production de l’Institut de Recherches Agronomiques de Guinée (DP-IRAG), Maxime Tamba Kamano.

Actuellement, une commission technique est déployée sur le terrain pour l’évaluation des pertes enregistrées dans les champs de pomme de terre de la région pendant cette campagne agricole.

 

Au même moment, des échantillons prélevés ont été envoyés au laboratoire  pour des fins d’analyse, en vue d’identifier l’agent responsable de cette maladie, qui était jusque-là inconnue des paysans producteurs du Foutah Djallon.

AGP/09/09/016           ISD/ST

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous