Menu
Sport-foot/Ligue 1 de Guinée : les résultats techniques enregistrés au compte de la 8ème journée

Sport-foot/Ligue 1 de Guinée : les …

Sport-foot/Ligue 1 de ...

Musique : le concert du rappeur Booba se tiendra le 15 décembre au Stade du 28 Septembre de Conakry

Musique : le concert du rappeur Boo…

Musique : le concert d...

Boké : l’OIM renforce les capacités des migrants retournés en ‘’Entrepreneuriat et Gestion’’

Boké : l’OIM renforce les capacités…

Boké : l’OIM renforce ...

Boké : ouverture d’un atelier de formation des autorités, élus locaux et acteurs de la Société Civile sur le concept du Contenu Local

Boké : ouverture d’un atelier de fo…

Boké : ouverture d’un ...

La Semaine de mobilisation sociale pour lutter contre le viol des filles mineures lancée à Dixinn

La Semaine de mobilisation sociale …

La Semaine de mobilisa...

Boké : «L’Ecole des Soins de Santé Communautaire a reçu cette année 404 nouveaux étudiants en 1ère année», selon son directeur

Boké : «L’Ecole des Soins de Santé …

Boké : «L’Ecole des So...

Matoto : la Semaine de Mobilisation Sociale contre le Viol des

Matoto : la Semaine de Mobilisation…

Matoto : la Semaine de...

Le FMI poursuit la présentation de son rapport annuel dans les Universités guinéennes

Le FMI poursuit la présentation de …

Le FMI poursuit la pré...

Prev Next
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !
Un présumé voleur tué et brulé vif au District de Missiman dans la préfecture de Mandiana

Un présumé voleur tu…

Un présumé voleur tué et brulé vif au District de ...

Guinée/ La stabilité…

Guinée/ La stabilité dans la fourniture du courant...

Dixinn :L'OMS offre des matériels médicaux pharmaceutiques au CHU de Donka

Dixinn :L'OMS offre …

Dixinn :L'OMS offre des matériels médicaux pha...

Siguiri : 14 présumé…

Siguiri : 14 présumés auteurs de  viol, vol, v...

Conakry : des activités économiques à l’informel paralysées par des délestages intempestifs du courant électrique Featured

Conakry : des activités économiques à l’informel paralysées par des délestages intempestifs du courant électrique

Conakry : des activités économiques à l’informel paralysées par des délestages intempestifs du courant électrique 

Conakry, 12 déc (AGP)- La capitale de la République de Guinée, Conakry, renoue avec les coupures intempestives de courant, une situation qui n’est pas du goût de nombreux citoyens qui voient leurs activités paralysées à cause des délestages intensifs, rapporte l’AGP.

Depuis plus d’une semaine, les délestages de courant électrique persistent dans  la plupart des quartiers des cinq (05) communes de Conakry impactant négativement sur les activités génératrices de revenus pour de nombreux citoyens.

C’est le cas de ce prestataire en informatique rencontré au Km36 dans la préfecture de Coyah.

Sékou Kéita raconte : «Tous les jours nous enregistrons des coupures intempestives de courant. Cela endommage parfois nos appareils électroniques. Nous sommes obligés de faire recourt aux groupes électrogènes de petits KVa, qui ne supportent pas tous nos appareils électroniques. Conséquences, une diminution de la clientèle qui vient pour la photocopie, la réparation des téléphones, et autres».

M. Kéita a rappelé : «En 2015, le chef de l’Etat, Pr Alpha Condé avait pris l’engagement de fournir l’électricité à la population, 24/24, à travers le barrage hydroélectrique de Kaléta. Ce barrage a été réalisé, mais jusqu’à présent nous vivons avec les délestages interminables».

A Gbessia dans la commune de Matoto à Conakry, nous avons rencontré un tailleur, Me Ibrahima Sylla. Il parle de son quotidien : «Souvent nous avons des altercations avec des clients pour le retard accusé dans la livraison de leurs tenues, dû au manque de courant. Parmi ces clients il y a ceux qui viennent pour faire broder leur boubou en prélude à une cérémonie. Nous souffrons vraiment».

Même cri de cœur chez Mamadou Bangoura, il est gérant d’un Cyber : « Le courant ne vient pas tous les jours, et quand  il vient, ça ne dure pas. S’il n’y a pas de courant on ne travaille pas. Donc, nous perdons le peu de clients qui nous reste après l’arrivée des téléphones avec connexion sur le marché. J’estime que sans l’énergie, il n’y a pas de développement. La vie est dure pour nous actuellement. Avec toutes ces insuffisances, l’entreprise Electricité de Guinée (EDG) nous déposes des factures trop élevées qui ne reflètent pas  notre consommation».

Pour sa part, EDG justifie ces perturbations par des problèmes techniques au niveau de la production de la Centrale thermique de Tombo, tantôt par des travaux sur la ligne de transport de haute tension, ou encore par des travaux de connexion de la fibre optique.

 

«Cette forte perturbation touche également certaines préfectures à l’intérieur du pays», a-t-on affirmé.

AGP /12/12/016           IC/MKC/ST

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous