Menu
Célébration en Guinée de la Journée mondiale de lutte contre la Désertification et la Sécheresse

Célébration en Guinée de la Journée…

Célébration en Guinée ...

Séjour de travail du ministre de l’EPU-A dans la préfecture de Faranah

Séjour de travail du ministre de l’…

Séjour de travail du mini...

Le changement de leadership à la tête de l’UFM ou MRU, enjeux et perspectives, au centre d’une conférence à Conakry

Le changement de leadership à la tê…

Le changement de leade...

Championnat-foot-Guinée : des matchs de la 22ème journée avec deux victoires et un match nul

Championnat-foot-Guinée : des match…

Championnat-foot-Guinée :...

Une étude dénonce une tendance «esclavagiste» du travail domestique en Côte d’Ivoire

Une étude dénonce une tendance «esc…

Une étude dénonce une ten...

Ratoma/Education : 18.298 candidats dont 9.045 filles affrontent dans la commune l’examen d’entrée en 7ème Année

Ratoma/Education : 18.298 candidats…

Ratoma/Education : 18.298...

Prev Next
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !
MESRS : Année universitaire 2016-2017, reprise des cours le 21 novembre prochain à l’ISAVF

MESRS : Année univer…

MESRS : Année universitaire 2016-2017, reprise...

Manque d’électricité…

Manque d’électricité à Kindia : des jeunes manif...

Les questions de développement au centre des échanges entre autorités préfectorales de Dubréka et la jeunesse

Les questions de dév…

Les questions de développement au centre des échan...

Sport-foot/ Troisièm…

Sport-foot/ Troisième journée du Championnat natio...

Boké : la campagne de commercialisation de la noix de Cajou lancée dans la Région Featured

Boké : la campagne de commercialisation de la noix de Cajou lancée  dans la Région

 

Boké : la campagne de commercialisation de la noix de Cajou lancée  dans la Région

 

Boké, 13 avr (AGP)- La campagne de commercialisation de la noix de Cajou, au titre de l’année commerciale 2017-2018, a été officiellement lancée, mercredi, 12 avril 2017, dans la Région Administrative (RA) de Boké, sous la présidence du ministre du Commerce, Marc Yombouno, rapporte l’AGP sur place.

 

Organisé par l’Agence Guinéenne de Promotion des Exportations (AGUIPEX), en collaboration avec la Fédération Nationale des Planteurs d’Anacarde de Guinée (FENAPAG), l’évènement a regroupé outre, les responsables de l’AGEXANA, ainsi que ceux des Unions des Planteurs et Producteurs de Cajou (UPPC) évoluant dans les quatre (04) Régions Naturelles du pays.

 

Plaidant pour le désenclavement des zones de production et l’équipement des services techniques en moyens de déplacement, le chef de Cabinet du Gouvernorat de Boké, Samba Fraterna Barry a estimé, que la vulgarisation de la culture de la noix de Cajou fait partie des préoccupations majeures des autorités locales de Boké qui dispose 33.735 ha plantés.

 

De son côté, le directeur général de l’AGUIPEX, Dobo Béavogui a précisé, que «la présente journée sera inscrite au fronton de l’économie guinéenne qui prend son envol avec la culture et la commercialisation de la noix de Cajou, qui permet d’intensifier le commerce sud-sud».

 

Pour le président des exportateurs de cajou, Pr Lamine Kaba, «la volonté politique exprimée par le chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, a considérablement changé le visage de la filière Cajou sur l’ensemble du territoire national».

 

Pour sa part, le président du Comité de veille de la filière Cajou, Mohamed Diaouné ambitionne l’amélioration de la qualité du Cajou guinéen pour «faire des producteurs de Cajou, de véritables interlocuteurs du gouvernement guinéen dans le processus du développement de la Guinée».

 

S’adressant aux acteurs de la filière en question, le ministre du Commerce, Marc Yombouno a indiqué :

 

«Notre souhait est de faire en sorte que le secteur agricole soit la locomotive du développement de notre pays au-delà des mines, ressources non renouvelables».

 

 

 

Selon le ministre Yombouno, l’autre souhait de l’Etat guinéen, c’est voir les producteurs s’unir et coordonner leurs efforts, en mettant en place une interprofessionnelle pour qu’ils soient des interlocuteurs valables du gouvernement, car la filière Cajou est au centre de l’économie du pays».

 

Le ministre de l’Agriculture a ainsi promis de tout mettre en œuvre pour accompagner les planteurs, collecteurs et acheteurs de Cajou sur le territoire national.

 

AGP/13/04/017            MMC/ST

 

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous