Menu
Guinée : aucune activité pédagogique n’a été enregistrée à cette rentrée universitaire 2017-2018 à Kankan

Guinée : aucune activité pédagogiqu…

Guinée : aucune activ...

Gaoual : les activités des structures de protection de l'enfance officiellement lancées dans la préfecture

Gaoual : les activités des structur…

Gaoual : les activité...

Le cadre de concertation des jeunes de Gueckédou compte organiser du 17 au 19 novembre prochain un Forum économique et social

Le cadre de concertation des jeunes…

Le cadre de concertat...

Guinée : mission mixte SEG/ SCETCHCG à Gaoual pour le projet d’adduction d’eau dans la CU

Guinée : mission mixte SEG/ SCETCHC…

Guinée : mission mixt...

Labé : le recteur de l’Université Hafia démenti par les enseignants-assistants et attachés de Recherches

Labé : le recteur de l’Université H…

Labé : le recteur de ...

Mandiana : des motos et accessoires pour le Comité de veille de la préfecture

Mandiana : des motos et accessoires…

Mandiana : des motos ...

Boké : des femmes enceintes séropositives sous ARV recherchées par 98 agents de l’APV-VIH et 49 médiateurs des PTME

Boké : des femmes enceintes séropos…

Boké : des femmes enc...

Prev Next
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !

N’zérékoré : 05 nouv…

N’zérékoré : 05 nouveaux adhérents au Lions Cl...

Guinée : le chef de l’Etat exige que toutes les initiatives, programmes et projets des départements soient élaborés en cohérence avec le PNDES 2016-2020

Guinée : le chef de …

  Guinée : le chef de l’Etat exige que toutes les...

Guinée-Infrastructures/ L’axe, Dabola-Faranah complètement dégradé

Guinée-Infrastructur…

Guinée-Infrastructures/ L’axe, Dabola-Faranah comp...

Boké : le mariage forcé de Mahawa Coumbassa (16 ans) annulé, le prétendant réclame ses biens

Boké : le mariage fo…

  Boké : le mariage forcé de Mahawa Coumbassa (16...

Les défis de développement de la CR de Kamsar sont considérables malgré une présence d’un demi- siècle de la CBG dans cette localité Featured

Les défis de développement de la CR de Kamsar sont considérables malgré une présence d’un demi- siècle de la CBG dans cette localité

 

Les défis de développement de la CR de Kamsar sont considérables malgré une présence d’un demi- siècle de la CBG dans cette localité

 

 

 

Kamsar (Boké), 02 sept (AGP)-Les défis de développement de la Commune Rurale (CR) de Kamsar sont considérables malgré une présence, d’un demi-siècle de la Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG) dans cette localité située dans la préfecture de Boké en Basse Guinée.


La CBG), créée en 1963, peu après l’Indépendance de la République de Guinée, est restée pendant près de cinq décennies, un modèle de réussite économique et sociale pour les sociétés partenaires d’une part, et pour l’Etat guinéen et les employés, d’autres parts.

De Sangarédi à Kamsar, de la mine au port, le train de la CBG passe cinq fois par jour, sept jours sur sept, transportant la bauxite la plus pure et la plus abondante du monde qui est transformée en alumine, puis en aluminium en Amérique ou en Europe.

Elle fut, durant de nombreuses années, un des leviers de l’économie guinéenne en rapportant à ce pays, près de 60% de ses revenues en devises étrangères.

Les deux mille six cent travailleurs (2.600) et leurs familles vivent dans des cités minières pourvues de services sociaux de base, notamment un hôpital moderne, des écoles, des routes, l’eau et l’électricité.

Cependant, en 51 ans d’exploitation, malgré un projet de construction d’une usine d’alumine à Sangarédi, considérée comme la meilleure mine au monde avec une teneur moyenne en bauxite de 60 %, aucune usine de transformation n’a encore été construite. La bauxite est exportée, simplement concassée et séchée.

Le défi de développement dans les localités traversées par le train reste considérable. Les villageois manquent presque de tout, d’où l’impérieuse nécessité de multiplier les programmes communautaires en vue d’aider les collectivités locales dans leurs efforts en faveur de l’amélioration des conditions de vie des populations de Kamsar et environnants.

Le projet d’électrification de Kamsar-Village peine à fonctionner correctement, la Centrale électrique offerte par la CBG est régulièrement confrontée à un manque de carburant, a-t-on constaté sur place.
AGP/02/09/014 AND/AKD/ST

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous