Menu
Célébration en Guinée de la Journée mondiale de lutte contre la Désertification et la Sécheresse

Célébration en Guinée de la Journée…

Célébration en Guinée ...

Séjour de travail du ministre de l’EPU-A dans la préfecture de Faranah

Séjour de travail du ministre de l’…

Séjour de travail du mini...

Le changement de leadership à la tête de l’UFM ou MRU, enjeux et perspectives, au centre d’une conférence à Conakry

Le changement de leadership à la tê…

Le changement de leade...

Championnat-foot-Guinée : des matchs de la 22ème journée avec deux victoires et un match nul

Championnat-foot-Guinée : des match…

Championnat-foot-Guinée :...

Une étude dénonce une tendance «esclavagiste» du travail domestique en Côte d’Ivoire

Une étude dénonce une tendance «esc…

Une étude dénonce une ten...

Ratoma/Education : 18.298 candidats dont 9.045 filles affrontent dans la commune l’examen d’entrée en 7ème Année

Ratoma/Education : 18.298 candidats…

Ratoma/Education : 18.298...

Prev Next
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !
Boffa/ SOS Poste de Santé de Konfonya

Boffa/ SOS Poste de …

Boffa/ SOS Poste de Santé de Konfonya   Konfonya...

Le Niger veut atteindre l’éducation obligatoire gratuite jusqu’à 16 ans d’ici 2024

Le Niger veut attein…

Le Niger veut atteindre l’éducation obligatoir...

Guinée-Election/ Arrivée de quelques matériels électoraux dans la circonscription de Dabola

Guinée-Election/ Arr…

Guinée-Election/ Arrivée de quelques matériels éle...

Matoto/Fête de tabas…

Matoto/Fête de tabaski : les sages et responsables...

La ministre de l’ASPFE de retour du Sommet de Dakar Featured

La  ministre de l’ASPFE de retour du Sommet de Dakar

La  ministre de l’ASPFE de retour du Sommet de Dakar

Conakry, 23 jan (AGP)- La ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance (ASPFE), Mme Camara Sanaba Kaba a eu, dans une atmosphère détendue, un entretien avec l’AGP sur le récent Sommet, tenu à Dakar les 16 et 17 janvier dernier, par les ministres de la Promotion Féminine et du Genre de la CEDEAO, sur des questions liées à la problématique des femmes.

Dans sa brève introduction, la ministre a retenu que ‘’la solidarité de l’ensemble des participants a été une partie importante de cette rencontre où l’on oublie presque que dans bon nombre de pays, que des vies humaines ont été écourtées pour des raisons, soit de groupuscules, soit liées à l’épidémie à virus Ebola. N’empêche, la solidarité a été très déterminante en quittant Dakar pour les besoins du Sommet de la CEDEAO.  Avec mes consœurs de la CEDEAO du  Genre et de la Promotion des Femmes, l’on sentait un vent d’optimisme qui était perceptible sur le visage des participants.

Abordant le bilan de la rencontre de Dakar, Mme Camara Sanaba Kaba retrace les grandes lignes de ce conclave. De l’enlèvement des jeunes filles nigérianes par Boko Haram, de la fièvre Ebola, en passant par l’utilisation des NTIC pour une meilleure synergie d’action entre elles :

«Nous avons trouvé un cadre idéal, une orientation par rapport au respect des Droits Humains. Nous avons pu avoir une idée claire au niveau des différents départements dans les différents pays. Nous avons pu également discuter de l’enlèvement des filles au Nigéria et du virus Ebola. Nous nous félicitons par la même occasion de l’appui venu de la communauté internationale, de la population, de la Société civile et du gouvernement, qui ont apporté une riposte efficace. La réunion de Dakar a aussi permis de resserrer les rangs, parce que quelques défaillances ont pu survenir par rapport au manque de contacts entre nous. Les décisions ont été prises en utilisant les NTIC. L’occasion pour nous de créer des synergies d’actions pour faire de l’autonomisation des femmes, une réalité. Toutes choses qui nous permettront d’aller de l’avant afin de valoriser leur insertion».

Parlant de la lutte contre la fièvre Ebola, une maladie qui s’est féminisée avec plus de 65% de femmes victimes, la ministre guinéenne de l’ASPFE dit avoir eu des entretiens francs avec ses consœurs, interlocutrices crédibles et vice- présidentes du Comité National de Riposte contre cette maladie et acteurs sur le terrain.

«Nous sommes les premières victimes et nous avons participé à beaucoup de campagnes de sensibilisation dissuasives en mettant un accent particulier sur les lieux publics. Je profite ici pour féliciter et remercier tous les partenaires techniques et financiers pour leur assistance aux actions menées sur le terrain.

Nous avons quitté Dakar confiantes, sourire aux lèvres avec l’espoir que la même détermination est observée chez mes consœurs ministres, avec qui nous avons convenu de nous accompagner et se soutenir mutuellement. Car les consœurs ministres ont affiché la même détermination sur les questions évoquées», a retracé Mme Camara Sanaba Kaba.

AGP/23/01/15                        AKT/KS/ST

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous