Menu
2017 en Guinée : Une année d’actions et de résultats pour le président Alpha Condé

2017 en Guinée : Une année d’action…

2017 en Guinée : Une anné...

Gueckédou : Revue à mi-parcours des activités de Plan Guinée dans la préfecture

Gueckédou : Revue à mi-parcours des…

Gueckédou : Revue à mi-pa...

Guinée : Bref séjour d’une mission du HCDH dans la préfecture de Faranah

Guinée : Bref séjour d’une mission …

Guinée : Bref séjour d’un...

Boké : «Nous avons besoin du soutien des populations pour améliorer le cadre des investissements…» (Ministre des Mines)

Boké : «Nous avons besoin du soutie…

Boké : «Nous avons besoin...

Guinée : La ministre de l’EEF à Labé pour présenter le bilan et les perspectives du gouvernement

Guinée : La ministre de l’EEF à Lab…

Guinée : La ministre de l...

Guinée : Le ministre de la Santé, parrain de Lélouma, en tournée de sensibilisation dans la préfecture

Guinée : Le ministre de la Santé, p…

Guinée : Le ministre de l...

Elections communales en République de Guinée : La campagne électorale débute vendredi, 19 janvier 2018

Elections communales en République …

Elections communales en R...

Guinée : Le président de la République attendu vendredi dans la préfecture de Kindia

Guinée : Le président de la Républi…

Guinée : Le président de ...

Prev Next
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !
Koundara/ Mise en place des démembrements de la CENI dans la préfecture

Koundara/ Mise en pl…

Koundara/ Mise en place des démembrements de la ...

Guinée-Justice : le procès du député Ousmane Gaoual Diallo s’est poursuivi au TPI de Dixinn

Guinée-Justice : le …

  Guinée-Justice : le procès du député Ousmane Ga...

CAN U20 de football/…

  CAN U20 de football/ Le premier qualifié pour l...

Sénégal : le gouvernement organise un atelier pour adopter une nouvelle version du projet de loi portant Code de la presse

Sénégal : le gouvern…

  Sénégal : le gouvernement organise un atelier p...

Politique-Dinguiraye : «La population ne peut pas se faire violences, elle doit accepter la loi de la providence…», dixit le préfet de Dinguiraye Featured

Politique-Dinguiraye : «La population ne peut pas se faire violences, elle  doit accepter la loi de la providence…», dixit le préfet de Dinguiraye

Politique-Dinguiraye : «La population ne peut pas se faire violences, elle  doit accepter la loi de la providence…», dixit le préfet de Dinguiraye

                                                          Par Mamadouba Mamadama Camara

Dinguiraye, 28 jan (AGP)- Le préfet de Dinguiraye, El hadj Mouloukou Souleymane Camara (MSC) a accordé une interview à notre reporter. L’entretien a porté sur, entre autres, un certain nombre de sujets d’ordre social, économique et politique concernant la préfecture de Dinguiraye, ville située à 512 km de la capitale Conakry.

AGP : On sait que la préfecture de Dinguiraye fait partie des zones de prédilection en matière de renforcement des capacités. Peut-on en savoir les raisons?

MSC : Bon, j’ai trouvé cette situation en place. Mais je crois que le Gouvernement a déjà envisagé des dispositions nécessaires pour corriger justement les difficultés que connait cette localité. Cela se matérialise par la présence de l’entreprise ‘’GUITER’’ sur le terrain qui est chargée de faire un revêtement de cinq (5) km linéaire en terme de goudron. Il semble pour 8 préfectures, Dinguiraye a été élue dans ce domaine. Donc, j’ai trouvé que ce travail était au ralenti.  Mais aujourd’hui, GUITER a repris activement le travail, le constat est visible. C’est vrai, le Gouvernement s’investit, mais il faut plus, car en raison de la démographie, il faut au moins 10 km linéaires par centaine de personnes. Ce message, nous le remontons à chaque fois que nous avons un interlocuteur sûr.

AGP : Avez-vous effectué des démarches dans ce sens ?

MSC : Nous sommes en train d’effectuer des démarches auprès du ministère des Travaux Publics  (TP). Le problème de Dinguiraye est situé à certains niveaux. Actuellement, que ce soit les fils ressortissants ou certains partenaires, beaucoup se disent que Dinguiraye est nantie et regorge d’une  potentialité naturelle minière en termes d’or. L’exploitation des sites miniers par la Société Minière de Dinguiraye (SMD) devait être un atout pour son développement.

Il se trouve que l’accès aux fonds à allouer à cet effet, obéit à une certaine démarche notamment, la mise en place du comité préfectoral de développement. Ainsi, nous avons écrit à cet effet, au Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation (MATD) qui a décidé d’envoyer des inspecteurs qui sont attendus pour la mise en place du CPD, pour avoir accès aux fonds de développement durable de la préfecture.

AGP : Le bureau du Collectif pour la Réélection d’Alpha Condé (CRAC) est installé dans votre sphère géopolitique. En tant que premier responsable, que comptez-vous faire pour que ce mouvement politique s’enracine mieux à Dinguiraye ?

MSC : Je ne déploie aucune stratégie. J’ai presque trouvé le CRAC sur le terrain. Tous ceux qui parlent en matière d’appui, invitent le Gouvernement du Pr Alpha Condé à poursuivre son  programme de développement déjà engagé çà et là. Je ne peux que soutenir et, c’est ce que le CRAC a, dans son ambitieux programme. Ils estiment qu’il faut réélire le président Alpha Condé en 2015 pour les prochaines échéances, afin de lui permettre d’achever son programme déjà entamé. Je ne peux que saluer cette démarche de fierté. Et c’est pour cela, le président du CRAC, M. Malick Sankhon a effectué une tournée dans notre préfecture. Ainsi, la population lui a réservé un accueil le plus chaleureux. Dinguiraye a compris, se réveille et accepte maintenant toutes les actions de développement que le Gouvernement engage.

AGP : Dans son allocution, le président du CRAC a promis le bitumage de la route Dabola-Dinguiraye ainsi que la Commune Urbaine (CU) de votre localité. Qu’est-ce que cela vous donne comme impression ?

MSC : Je suis certain que cela ne sera pas une décision politique. C’est par rapport à la réalité parce que, à écouter les sages, Malick Sankhon s’était personnellement investi dans la réalisation de la Mosquée de Dinguiraye au temps du régime de feu Général Lansana Conté. S’il vient encore tenir promesse en disant qu’il va s’investir auprès du gouvernement actuel pour l’amener à faire face à cette route qui est réellement un calvaire, nous en sommes sûrs. La préfecture de Dinguiraye dispose des sites touristiques que les touristes mondiaux souhaitent venir visiter. A part cela, la population de Dinguiraye est fortement religieuse. Si l’avenir sort du passé, Dinguiraye a eu un passé très honorable par la présence de son fondateur, El Hadj Oumar Tall. C’est pour cela que nous avons décidé d’organiser désormais, une ‘’ZIYARA’’ international sur les sites que cet érudit de Dieu a eu à fréquenter. Si les gens doivent se mobiliser vers Dinguiraye, ils ne passent que par cette route fortement dégradée. La promesse du président du CRAC va apporter un plus au développement de notre localité.

AGP : Un petit mot pour boucler notre entretien.

MSC : Je me dois de faire appel aux fils qu’on qualifie de nantis qu’ils ne doivent plus attendre tout du gouvernement. Qu’ils aient pitié de leurs parents en faisant face aux problèmes qui assaillent Dinguiraye.

A la population, de ne pas se faire violences et surtout, accepter la loi de la providence. Car, tant que nous contestons ce que Dieu a voulu, il va nous mettre en face des difficultés insurmontables. Suivre nos dirigeants dans la sagesse, nous épargnera le malheur.

AGP/28/01/015                          MMC/AKD/ST

 

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous