Menu
Côte d’Ivoire : trois nouveaux membres intègrent le Conseil constitutionnel

Côte d’Ivoire : trois nouveaux memb…

Côte d’Ivoire : trois...

Quatre pays africains sont sur le point de maitriser leur épidémie de VIH tandis que les Etats-Unis restent engagés envers le PEPFAR

Quatre pays africains sont sur le p…

Quatre pays africains...

Société : la PJDD condamne des actes horribles de scènes de justice populaire

Société : la PJDD condamne des acte…

Société : la PJDD con...

Ville de Conakry : les capacités des services de sécurité renforcées par un don du PDG de GUI.CO.PRES - SA

Ville de Conakry : les capacités de…

Ville de Conakry : le...

Prev Next
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !
Célébration en Guinée de la Journée Internationale des Personnes Handicapées (JIPH)

Célébration en Guiné…

Célébration en Guinée de la Journée Internationale...

Un atelier régional de renforcement des capacités pour l’accès direct aux Fonds sur les changements climatiques pour l'Afrique de l'Ouest

Un atelier régional …

Un atelier régional de renforcement des capacités ...

Dubréka : Remise officielle de matériels audiovisuels à la population

Dubréka : Remise off…

Dubréka : Remise officielle de matériels audiovisu...

Guinée : les trois j…

Guinée : les trois journalistes accusés de ten...

Santé : Tenue à la Primature d’une réunion axée sur l’implication des Cliniques et Cabinets privés dans la lutte contre Ebola Featured

Santé : Tenue à la Primature d’une réunion axée sur l’implication des Cliniques et Cabinets privés dans la lutte contre Ebola

Santé : Tenue à la Primature d’une réunion axée sur l’implication des Cliniques et Cabinets privés dans la lutte contre Ebola

Conakry, 21 fév (AGP)- Le premier ministre, chef du gouvernement, Mohamed Saïd Fofana a tenu,  jeudi, 19 février, une réunion à Conakry, axée sur l’implication des Cliniques et Cabinets  privés dans le but  de renforcer les agents de Santé sur le terrain dans la lutte contre l’épidémie à virus Ebola.

 

Au nom de ses collègues, le représentant du ‘’Centre Espoir’’, Dr Antoine Haba a, tout d’abord souligné, que «c’est l’occasion pour eux d’être reçus  par le premier ministre pour  savoir les difficultés auxquelles ils sont confrontés».

Il a ensuite  précisé, que ‘’c’est normal qu’on parle d’Ebola.  Mais 10 ans plus tard, on parlera de quoi’’, une façon pour lui de  dire que le système des structures de santé et de lutte contre Ebola,  doivent se montrer  plus fortes, afin de vaincre cette maladie.

‘’Es-ce que dans la politique nationale de gestion du système de Santé, il y a une idée d’assistance aux structures privés comme cela  se fait dans d’autres pays’’, s’est-il demandé. ‘’Cette histoire d’Ebola, le personnel  soignant est la lance de combat, mais le système privé est aussi  comme celui du  public, capable de rendre service à la population. Voilà pourquoi, nous sollicitons auprès du chef du gouvernement, également du ministre de la Santé, de bien réfléchir sur ce que l’Etat peut  faire pour assister les Cliniques et Cabinet privés dans la lutte contre Ebola’’, a-t-il ajouté.

Prenant la parole, le premier ministre, chef du gouvernement, Mohamed Saïd Fofana, a rappelé au personnel de Cliniques et Cabinets privés, ‘’qu’Ebola n’est pas une affaire du gouvernement seul, plutôt une affaire de la Guinée toute entière. Les conséquences se font  sentir  à tous les niveaux’’.

Il a, à cet effet dit, que ‘’le constat est que la plupart des structures sanitaires privées  n’ont pas d’agrément’’. D’où un appel à l’endroit du Ministère  de la Santé de ‘’prendre, dans les meilleurs délais, toutes les mesures réglementaires pour que la question de Statut des structures de Santé privées soit résolue afin que chaque clinique et cabinet privé ait son Comité de Veille et bénéficie d’une formation sur les manières de prise  en charge des malades d’Ebola, car   le secteur informel a un poids extrêmement important   surtout dans la capitale’’.

Mohamed Saïd Fofana a conclu son intervention en ces termes :

‘’Le gouvernement avec ses  partenaires et l’ensemble des acteurs de la Société Civile, a  décidé désormais de  prendre des mesures idoines dans  la riposte contre Ebola, surtout contre ceux qui  gardent  les malade d’Ebola à domicile jusqu’à ce que la situation s’aggrave. J’ai instruit le ministre de la Sécurité, en rapport avec celui  de la Justice, Garde des Sceaux, de jouer le rôle qui est le leur contre toute  personne  qui gardera  un malade à domicile, sachant bien que ce malade doit aller  dans les Centres spécialisés d’Ebola  pour être traité’’.

AGP/21/02/015                   AT/ST

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous