Menu
La secrétaire générale de la Francophonie condamne les violences en Côte d'Ivoire (Communiqué de presse)

La secrétaire générale de la Franco…

La secrétaire général...

Guinée : réaction du Collectif des avocats de Toumba Diakité à la récente sortie du ministre de la Justice

Guinée : réaction du Collectif des …

Guinée : réaction du ...

Grogne à la Bourse du Travail : les travailleurs des Banques et Assurance réclament une augmentation de 30% sur les salaires

Grogne à la Bourse du Travail : les…

Grogne à la Bourse du...

Boffa : Soumbourou, le marigot qui ne tari jamais

Boffa : Soumbourou, le marigot qui …

Boffa : Soumbourou, l...

Boffa : séjour de travail d’une mission de l’ONG/FAF dans la préfecture

Boffa : séjour de travail d’une mis…

Boffa : séjour de tra...

Conakry : restitution et partage sur des métiers agricoles pour les jeunes, femmes et hommes

Conakry : restitution et partage su…

Conakry : restitution...

Relance de l’Usine Friguia : le ministre des  Mines et de la Géologie en visite dans la préfecture de Fria

Relance de l’Usine Friguia : le min…

Relance de l’Usine Fr...

Habitat : fin à Conakry de la 2ème édition du SIHACO

Habitat : fin à Conakry de la 2ème …

Habitat : fin à Conak...

Renforcer les capacités et le contrôle aux frontières : autorités malienne et guinéenne en concertation à Mandiana Mandiana, 24 mai (AGP)- Une réunion transfrontalière entre autorités de Yanfolila (République du Mali) et de Mandiana (République de Gu

Renforcer les capacités et le contr…

Renforcer les capacit...

Prev Next
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !

Page Noire: L’apôtre…

Page Noire: L’apôtre William Frederick Bill Pharan...

Le gouvernement du Niger approuve des conventions minières avec plusieurs sociétés

Le gouvernement du N…

Le gouvernement du Niger approuve des convention...

Jeux Olympiques de Rio : des athlètes guinéens expliquent leur défaite par le manque de préparation à leur niveau

Jeux Olympiques de R…

  Jeux Olympiques de Rio : des athlètes guinéens ...

Guinée : le Conseil des ministres a tenu jeudi, 29 septembre sa Session ordinaire à Conakry

Guinée : le Conseil …

Guinée : le Conseil des ministres a tenu jeudi...

Journée d’information et d’échanges sur le projet suisse d’aide au retour volontaire et à la réintégration des retournés

Journée d’information et d’échanges sur le projet suisse d’aide au retour volontaire et à la réintégration des retournés

 

Journée d’information et d’échanges sur le projet suisse d’aide au retour volontaire et à la réintégration des retournés

 

Conakry, 15 avril (AGP)- L’Organisation International pour les Migrations (OIM) en République de Guinée a organisé, vendredi, 15 avril 2016, à Conakry, une Journée d’information et d’échanges sur le projet suisse d’aide au retour volontaire et à la réintégration des retournés, a suivi l’AGP.

 

 

Cette journée s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités de sensibilisation de l’OIM liées au programme d’aide au retour volontaire et à la réintégration des migrants guinéens vivant à l’étranger.

 

Ce programme d’assistance soutenu par la Confédération suisse a aidé, depuis sa création en 2005, près de 236 guinéens, dont 8% de femmes revenus de la Suisse, a-t-on indiqué.

 

Ce soutien passe par la facilitation de leur retour dans la dignité en Guinée et une aide financière pour la création d’activités génératrices de revenus qui leur permettront de retrouver une place dans la vie active de leur pays.

 

A cette occasion, le représentant du chef de mission de l’OIM en Guinée, Michael Asima a fait savoir, que «les flux migratoires s’amplifient, car les chiffres de migrants augmentent chaque jour».

 

 

 

Il a souligné, que «les migrants clandestins sont exposés à des nombreux risques, notamment le vol de documents de voyage, l’extorsion d’argent, l’enlèvement pour rançon, l’emprisonnement, les brutalités, les violences physiques, le trafic d’être humain et la mort».

 

M. Asima a rappelé le triste sort d’une trentaine de jeunes guinéens, morts au mois de décembre dernier en tentant de traverser la mer méditerrané à bord d’une embarcation de fortune.

 

«Les routes de la migration irrégulière vers l’Europe posent des grands défis aux gouvernements de la sous-région en général et au gouvernement guinéen en particulier, et nécessitent aujourd’hui des réelles réponses en matière d’établissement des mesures de contrôle adéquates pour faciliter la libre circulation des personnes et de leurs biens d’une part, et d’assurer la protection et la sécurité des personnes qui franchissent les frontières, d’autre part.

 

L’aide de la Suisse au gouvernement guinéen à travers l’OIM, se fonde sur non seulement une stratégie d’actions basée sur l’aide et la réinsertion des guinéens retournés, mais également sur des activités de prévention et de lutte contre l’immigration clandestine des jeunes, qui sont les premiers à être touchés par le phénomène.

 

La Confédération Suisse a soutenu, durant plusieurs années, des programmes de mise en place d’activités génératrices de revenus pour les jeunes et les femmes de Guinée en particulier dans les zones frontalières et dans les zones touchées par des crises économiques comme à Fria. Cette coopération a donné lieu à des multiples activités de sensibilisation des jeunes autour des dangers de la migration irrégulière, à l’image de cette journée d’aujourd’hui», a précisé  Michael Asima.

 

Le directeur national des Affaires Sociales et Culturelles du Ministère des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger (MAE/GE), Boubacar Diallo a réaffirmé la détermination de son département à soutenir tous les projets liés à la défense et à la protection des guinéens vivant à l’étranger.

 

«Je voudrai rappeler et saluer l’excellence des relations de coopération entre l’OIM et le gouvernement guinéen. Le programme de retour volontaire ou assisté et la sensibilisation dans les milieux universitaires et scolaires contre la migration clandestine, sont des programmes prioritaires du département des AE/GE, au niveau desquels nous avons collaboré par le passé et continuons à collaborer aujourd’hui», a déclaré M. Diallo.

 

Cette journée a été clôturée dans l’enceinte du groupe scolaire Mamouna Touré sis au quartier SIG-Madina, dans la commune de Matam, par une activité de sensibilisation contre les risques et dangers liés au phénomène de l’immigration clandestine. 

AGP/15/04/016           AND/ST

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous