Menu
Vers Nos Municipalités : Le président sortant de la DS de Dixinn dévoile son projet de société pour le quartier Hafia

Vers Nos Municipalités : Le préside…

Vers Nos Municipalité...

Vers Nos Municipalités : La Case de Veille 2018 de la COFFIG déploie 700 observatrices sur le terrain

Vers Nos Municipalités : La Case de…

Vers Nos Municipalité...

Vers Nos Municipalités : La CEPI de Labé annonce que toutes les opérations sont à jour dans la préfecture

Vers Nos Municipalités : La CEPI de…

Vers Nos Municipalité...

Vers Nos Municipalités : Cellou Dalein Diallo boucle la campagne de l’UFDG dans la préfecture de Boké

Vers Nos Municipalités : Cellou Dal…

Vers Nos Municipalité...

Les présidents Faure Essozimna Gnassingbé Eyadéma et José Mario Vaz de la Guinée-Bissau attendus à Conakry

Les présidents Faure Essozimna Gnas…

Les présidents Faure ...

Guinée : Le président de la République à Faranah pour une visite de travail

Guinée : Le président de la Républi…

Guinée : Le président...

Foot-CHAN 2018 : Le Nigéria et le Maroc finalistes de la 5ème Edition

Foot-CHAN 2018 : Le Nigéria et le M…

Foot-CHAN 2018 : Le N...

Le CICR Guinée, une institution de protection et d’assistance aux victimes de conflits et de violences

Le CICR Guinée, une institution de …

Le CICR Guinée, une i...

Kankan : Ouverture de l’atelier de travail préparatoire sur les rôles et les compétences des Maisons de Justice

Kankan : Ouverture de l’atelier de …

Kankan : Ouverture de...

Prev Next
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !
Guinée : la Police cherche à restaurer le climat de confiance avec la population

Guinée : la Police c…

Guinée : la Police cherche à restaurer le climat...

Cinéma/ Les Prix Spéciaux de la CEDEAO au FESPACO attribués à Sékou Traoré et Dyana Guèye

Cinéma/ Les Prix Spé…

Cinéma/ Les Prix Spéciaux de la CEDEAO au FES...

Gueckédou : les épre…

Gueckédou : les épreuves de l’examen de sortie...

‘’L’arrêt des infections doit rester la principale priorité dans les pays touchés par Ebola’’, selon Helen Clark

‘’L’arrêt des infect…

‘’L’arrêt des infections doit rester la princ...

Réconciliation à Mandiana : Djilengbè et Faragbèkoro renoncent à tout acte de violence Featured

Réconciliation à Mandiana : Djilengbè et Faragbèkoro renoncent à tout acte de violence

Réconciliation à Mandiana : Djilengbè et Faragbèkoro renoncent à tout acte de violence

Mandiana, 08 juin (AGP)- Désormais les habitants de Djilengbè dans la sous-préfecture de Kondianakoro et ceux de Faragbèkoro dans la sous-préfecture de Balandougouba, préfecture de Mandiana en Haute Guinée, ont définitivement enterré la hache de guerre, mardi, 07 juin 2016, en renonçant à tout acte de violence entre leurs deux communautés, rapporte le correspondant préfectoral de l’AGP dans la localité.

 

 Les assises se sont déroulées à Bankoumana (Kondianakoro) sous les pieds du Patriarche de Djoma-Wanya, Nouhan Keita. Tous les villages Keita et leurs alliés ont pris part à cette importante rencontre convoquée par les fils ressortissants de Mandiana, résidents à Conakry, avec à leur tête Général Toumany Sangaré directeur général des Douanes de Guinée.

C’était en présence des représentants des sages de Djamarankéla, Faralako, Mandiana-centre et Oudiala.

Tous de Djoma-Wanya, avec un seul ancêtre commun, le fondateur de cette localité qui s’étant de Magana (sous-préfecture de Kiniéran) à Niani (ancienne capitale de l’Empire du Mali dans la sous préfecture de Balandougouba), ces deux villages (Djilengbè et Faragbèkoro), se disputaient de la paternité d’un domaine minier situé entre les deux villages.

Ce conflit a entrainé entre eux des affrontements qui ont abouti à des dégâts énormes et à la déchirure du tissu social, une situation que les fils ressortissants de la préfecture de Mandiana ne pouvaient pas laisser pour compte.

Chez le Patriarche à Bankoumana, Général Toumany Sangaré a dit, que «ce qui le préoccupe est que les frères du même sang se fassent la guerre à cause de l’or, inadmissible et inacceptable». Tout simplement, il leur a dit de cesser et d’abandonner leur hache de guerre.

Prêchant dans le même sens, le porte-parole des sages de Djamarankèla a invité les habitants des deux villages à renoncer à tout acte de violence.

El hadj Sadamoudou, un des fils ressortissants, membre de la mission, a marché sur la langue des premiers intervenants et leur a dit de «cesser la guerre».

Séance tenante, les deux parties, en larmes, se sont présentées les excuses signe de regret et de fraternité retrouvée.

Le porte-parole du Patriarche de Djoma-Wanya a, au nom de tous les Keita, remercié cette importante délégation des fils ressortissants résidents à Conakry et à Kankan, de cet acte hautement significatif qui ne peut que consolider le tissu social, jadis totalement mis en cause par des intérêts personnels.

A noter, que le préfet de Mandiana a été représenté par son secrétaire général chargé des Collectivités décentralisées Frantoman Condé, accompagné du directeur préfectoral de l’Education, Souleymane Sangaré.

Etaient également présents à ces assises, El hadj Djibril Diallo, El hadj Nanoumou Keita, tous du Bureau Technique de la Coordination des Fils de Mandiana à Conakry et les représentants du Bureau Régional de la Coordination des fils de Dioma-Noukou et Dioma-Wanya à Kankan.

 

AGP/08/06/016             CAK/ST

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous