Menu
Tougué : Un match de gala doté du trophée «Gouverneur Sadou Keïta»

Tougué : Un match de gala doté du t…

Tougué : Un match de gala...

CHAN 2018 : La Guinée termine 3ème devant la Mauritanie dans le groupe A

CHAN 2018 : La Guinée termine 3ème …

CHAN 2018 : La Guinée ter...

Assassinat d’un prédicateur saoudien à Mandiana : le porte-parole de la Police donne des précisions

Assassinat d’un prédicateur saoudie…

Assassinat d’un prédicate...

Elections communales en Guinée : Des magistrats à l’école de la CENI

Elections communales en Guinée : De…

Elections communales en G...

Kérouané : Le ministre des SCPH, Sanoussy Bantama Sow, parrain de la préfecture en séjour de travail dans la localité

Kérouané : Le ministre des SCPH, Sa…

Kérouané : Le ministre de...

Mamou : Le chef de l’Etat inaugure le nouveau réseau d'électrification rurale et promet des réalisations dans la Région

Mamou : Le chef de l’Etat inaugure …

Mamou : Le chef de l’Etat...

CHAN 2018 : La CAF valide la qualification du Soudan au détriment de la Guinée

CHAN 2018 : La CAF valide la qualif…

CHAN 2018 : La CAF valide...

Kaloum : Des produits alimentaires et cosmétiques périmés saisis dans les marchés et boutiques

Kaloum : Des produits alimentaires …

Kaloum : Des produits ali...

Prev Next
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !
Religion/ Clôture de la Ziara à Pélouwadjou dans la préfecture de Dinguiraye

Religion/ Clôture de…

Religion/ Clôture de la Ziara à Pélouwadjou dans l...

Justice : Le procès «Ministère public contre lieutenant-colonel Issa Camara et 20 autres militaires» ouvert au TPI de Labé

Justice : Le procès …

Justice : Le procès «Ministère public contre l...

Guinée-Justice : trois journalistes à la barre pour ‘’tentative d’escroquerie et chantage de la SOBRAGUI’’

Guinée-Justice : tro…

Guinée-Justice : trois journalistes à la barre...

Réflexion : Quo Cala Bala Taami !                                                                                 Par Alpha Kabinet Doumbouya

Réflexion : Quo Cala…

Réflexion : Quo Cala Bala Taami !               ...

Labé : les forces de sécurité en formation sur le long des frontières nord de la Moyenne-Guinée Featured

 

Labé : les forces de sécurité en formation sur le long des frontières nord de la Moyenne-Guinée

 

Labé, 25 août (AGP)- Un atelier de formation des Unités de sécurité et de restauration de la confiance et de la paix, s’est tenu du lundi, 22 au mercredi, 24 août 2016, sur le long des frontières nord des préfectures de la Moyenne-Guinée, dans la préfecture de Labé, rapporte le correspondant préfectoral de l’AGP.

 

Organisée par le Réseau des Femmes du Fleuve Mano pour la Paix, la cérémonie de lancement des travaux de l’atelier a été présidée par le  Gouverneur de la Région Administrative (RA) de Labé, Sadou Keita, entouré du délégué du Haut-commissariat des Nations-Unies aux Droits de l’Homme (HCDH).

 

Cet atelier a regroupé une centaine de cadres représentants, outres les Unités de sécurité et de restauration de la confiance et de la paix évoluant sur le long des frontières nord des préfectures de la Moyenne-Guinée, la Société Civile (SC), les Forces de Défense et de Sécurité (FDS), et les membres du Comité conjoint de sécurité et de restauration de la confiance le long des frontières nord et les préfectures de la Moyenne-Guinée.

 

Durant trois jours, les participants, sous la houlette des facilitateurs pétris d’expériences, ont échangé autour de la notion de conflit, des techniques modernes et traditionnelles de prévention et de résolution des conflits, la notion de culture de la paix et du rôle particulier à jouer en tant que membres des Unités de sécurité en matière de prise en compte des Droits de l’Homme (DH) dans le processus de prévention et de gestion des conflits en Moyenne-Guinée (MG).

 

Lors de la présentation des thèmes, ponctuée de travaux de groupes, assortie d’échanges riches et fructueux en plénière, plusieurs recommandations ont été faites, dont entre autres, «la restitution du contenu de la formation au sein des structures d’origine, la formation des personnels de la Justice sur les techniques de prévention et de résolution des conflits, la mise en place d’une vingtaine de personnels dans les préfectures de la MG, le renforcement des capacités de la SC locale travaillant pour la paix».

 

Le chargé de la Communication et des Questions Électorales du Réseau des Femmes du Fleuve Mano pour la Paix, Mme Nantènèn Koné et Thierno Sadou Diallo, chargé des Programmes du HCDH ont axé leur communication sur l’atmosphère de convivialité qui a prévalu au cours de cette session ; les échanges entretenus entre facilitateurs et participants. Et ont fondé leur espoir sur les connaissances acquises durant tout le long de cette formation.

 

«Des connaissances qui seront, à coup sûr, des voies à explorer pour favoriser une meilleure réalisation des Droits de l’Homme en Moyenne-Guinée.

 

Dans son discours de clôture, le gouverneur de la RA de Labé, Sadou Keita s’est réjoui de la tenue de cette rencontre à Labé, à l’orée de l’organisation des élections locales. En ce sens que les thèmes débattus préparent les acteurs politiques et les citoyens à se conduire dans la paix et dans la cohésion, pour aller à des élections apaisées.

 

Le gouverneur de Labé a ensuite remercié l’Union du Fleuve Mano (UFM), le Réseau des Femmes du Fleuve Mano pour la Paix et le HCDH, pour «cette initiative, et l’organisation de cette activité qui a permis au renforcement des capacités des participants dans le rôle particulier qu’ils doivent jouer en tant que membres des unités de sécurité en matière de prise en compte des Droits de l’Homme dans le processus de prévention et de gestion des conflits en Moyenne-Guinée.

 

Le Bureau des NU aux DH, par la voix du chargé des Programmes et celle de Louis Mari Bouaka, poursuivra ses efforts d’accompagnement du gouvernement guinéen et des Organisations de la Société Civile (OSC) dans ce processus engagé depuis 2010, pour la réconciliation nationale et l’Etat de droit, et la consolidation de la paix, avec l’appui financier du Fonds des Nations-Unies pour la Consolidation de la Paix.

AGP/25/08/016            MDB/AKT/KS/ST

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous