Menu
Mondial 2026 : Le bilan de la visite d’inspection de la FIFA au Maroc

Mondial 2026 : Le bilan de la visit…

Mondial 2026 : Le bila...

Kindia : Fin des travaux d’échanges sur les leçons et les acquis de la riposte à Ebola en Guinée

Kindia : Fin des travaux d’échanges…

Kindia : Fin des trava...

Guinée : La Bibliothèque Nationale inaugurée par le chef de l’Etat

Guinée : La Bibliothèque Nationale …

Guinée : La Bibliothèq...

Guinée : Le président de la République préside la clôture de l’évènement CCML

Guinée : Le président de la Républi…

Guinée : Le président ...

Mamou : Une attaque nocturne à mains armées fait 02 blessés, 435 millions de GNF emportés et des dégâts matériels

Mamou : Une attaque nocturne à main…

Mamou : Une attaque noctu...

Ratoma : La rue barricadée jeudi matin par des manifestants contre «les délestages de courant» à Kobaya

Ratoma : La rue barricadée jeudi ma…

Ratoma : La rue barricadé...

Kindia : L’Hôpital Régional Alpha Oumar Diallo bénéficie de matériels et d’équipements

Kindia : L’Hôpital Régional Alpha O…

Kindia : L’Hôpital Région...

Guinée : Les EPARE bénéficient de 22 véhicules et 55 motos

Guinée : Les EPARE bénéficient de 2…

Guinée : Les EPARE bénéfi...

Prev Next
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !
2017 en Guinée : Une année d’actions et de résultats pour le président Alpha Condé

2017 en Guinée : Une…

2017 en Guinée : Une année d’actions et de résulta...

Boké : des élèves dans la rue pour réclamer le retour en classes de leurs professeurs enseignants

Boké : des élèves da…

Boké : des élèves dans la rue pour réclamer le ret...

Sollicitation de la …

Sollicitation de la CoJeLPaiD à un sursaut ci...

Matoto : Le ministre porte-parole du gouvernement en concertation avec les Comités de veille face à la persistance d’Ebola

Matoto : Le ministre…

Matoto : Le ministre porte-parole du gouverne...

Birissa, un district de la Commune Urbaine de Faranah Featured

Birissa, un district de la Commune Urbaine de Faranah

Faranah, 1er nov (AGP)- Birissa est un district de la Commune Urbaine (CU) de Faranah, situé à 27Km du centre-ville. Il a pour activité principale l'agriculture reconnue depuis le temps colonial. Il est arrosé par de nombreux cours d'eau au bord desquels s'étendent des plaines. D'où son appellation par le colon, "les Cuvettes de Birissa". Ce district a un passé glorieux inscrit en lettres d'or dans l'histoire du Sankaran.

Birissa a produit de grandes personnalités comme feus Kémo  Kondo Woulén Oularé, Birissa Bangaly Oularé, vieux M'famoroba...., qui ont laissé une légende populaire à Faranah.
Historiquement, Birissa s'étend du pont de Milidala au pont de Balandou sur la route de Dabola, et du fleuve Niger au fleuve Mafou. Il a construit, par ses propres fils, la première Ecole de la contrée.

De nos jours, les habitants de la localité ne baissent pas les bras. L'agriculture y est pratiquée et donne chaque année des bons rendements, non seulement à cause de la fertilité du sol, mais aussi de l'utilisation des intrants agricoles et de la maîtrise du calendrier agricole. Pour preuve, la plupart des dirigeants administratifs de Faranah ont cultivé dans ce village. Des ministres et gouverneurs au temps de la Révolution, des gouverneurs et préfets du Redressement national et du régime actuel, se succèdent dans les cuvettes de Birissa dans le cadre de l'agriculture.
Là, le plat y existe abondant malgré les passages réguliers des colporteurs tous les mardis pour le marché forain.

Ce village regorge également des éléments culturels à valeur touristique entretenus tant bien que mal par les détenteurs authentiques.

Aujourd’hui Birissa est confronté à de nombreuses difficultés au rang desquelles figurent la dégradation poussée de l’axe long de 7Km qui le relie à la Route nationale, Faranah – Dabola ; la divagation chronique des bœufs qui menacent la diversification des cultures et provoquent parfois des conflits entre agriculteurs et éleveurs, le manque de Poste de Santé (PS), la construction d'une école, l'insuffisance de moissonneuse-batteuse qui provoque parfois l’incendie de certaines cultures, surtout de riz. Cette année encore, de nombreux agriculteurs de la localité de Birissa vivent dans cette crainte.

Nous y reviendront.

AGP/1er/11/016            KSC/KS/ST

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous