Menu
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !
Guinée-Présidentielle 2015/ Les alliés du BL vers le 11 octobre 2015, présentés

Guinée-Présidentiell…

Guinée-Présidentielle 2015/ Les alliés du BL vers ...

Ville de Conakry : Le gouverneur renforce les dispositifs de sécurité avant les fêtes de fin d’année

Ville de Conakry : L…

 Ville de Conakry : Le gouverneur renforce les dis...

La CAN 2015 et le rappel des 17 lois du football : la loi 8 relative au coup d’envoi et à la reprise du jeu

La CAN 2015 et le ra…

La CAN 2015 et le rappel des 17 lois du football :...

Guinée/ L’OMS organise la première session du Comité de coordination du secteur de la Santé

Guinée/ L’OMS organi…

Guinée/ L’OMS organise la première session du Comi...

Guinée : la PJDD réagit suite à un reportage de Sarah Sacho sur France 24 Featured

Guinée : la PJDD réagit suite à un reportage de Sarah Sacho sur France 24

Guinée : la PJDD réagit suite à un reportage de Sarah Sacho sur France 24

Conakry, 07 avr (AGP)- La Plateforme des Jeunes leaders de l’axe pour la Démocratie et le Développement (PJDD) a organisé une conférence, mercredi, 05 avril 2017, à la Maison de la presse, pour réagir contre un reportage de Sarah Sacho, journaliste de France 24, sur les jeunes de l’axe», rapporte l’AGP.

En effet, il s’agit d’un reportage publié sur chaine de télé France 24, dans l’émission Journal Afrique, dans lequel des jeunes de l’axe Hamdallaye-Bembéto-Cosa, à visage découvert, ont été pris en image en pleine consommation du chanvre indien.

Selon le président de la PJDD, Ibrahima Aminata Diallo, ce reportage a été réalisé avec l’appui bienveillant de sa structure, suite aux violences autour des manifestations des élèves à Conakry réclamant la réouverture des classes, fermées sous ordre du gouvernement en réponse à la grève des enseignants déclenchée le 1er février 2017.

«Les jeunes leaders ont accueilli la journaliste, qui a demandé à les rencontrer dans locaux de la Baïonnette Intelligente (BI). À cette occasion, ces leaders ainsi qu’un consultant de la BI, lui ont accordé des interviews dans lesquelles ils ont exposé le bilan de leurs actions de lutte non violente qu’ils mènent depuis plus de trois ans. Par la suite, ils ont accepté de l’accompagner à Nyaari Wada dans le quartier de Hamdallaye pour rencontrer les jeunes non formalisés qui n’ont pas suivi les formations dispensées par le projet La Baïonnette Intelligente aux jeunes de l’axe», a expliqué le président de la PJDD.

 

Il poursuit : «Elle a ensuite été accompagnée à Koloma pour assister à une rencontre de sensibilisation sur la non-violence, organisée par une structure de la PJDD nommée ‘’Sounrouré Power pour le Développement’’. A cette occasion, des interviews ont été accordées à Sarah Sacho de France 24 et Coralie Pierret de la RFI sur les activités menées dans la zone par PJDD, avec l’appui du projet la Baïonnette Intelligente (BI).

Contre toute attente, Sarah Sacho ne fait passer en image que des jeunes fumeurs de chanvre indien à visage découvert, qu’elle relie par le biais d’un montage.

Avec des images de destruction de la Station de carburant de Bembeto et sa boutique d’alimentation pillée.

Par un jeu subtil de caméra et de commentaire, elle tente de démontrer aux téléspectateurs que les jeunes de l’axe sont les auteurs des violences et des pillages perpétrés pendant la manifestation. Le titre du reportage est sans équivoque "les jeunes de l’axe" : Simple casseurs ou jeunes révoltés», a-t-il déploré.

Ainsi, le président de la PJDD, Ibrahima Aminata Diallo a estimé, que la journaliste-reporter de France 24 a réduit les jeunes de l’axe aux petits fumeurs de chanvre indien, qui font les vedettes de son reportage.

«Elle passe sous les diverses interviews évoquées plus haut. Ce faisant, elle renforce l’image négative que certains attribuent aux jeunes de l’axe et cherche à réduire au silence leurs efforts contre la violence… Quelle était la mission de Sarah dans ce reportage ?», s’est-il interrogé.

Pour M. Diallo, «Sarah Sacho, par ce reportage, a voulu détruire l’image des jeunes de l’Axe qui se battent depuis plus de trois an,s pour une meilleure gouvernance et la construction d’un Etat de Droit sans violence».

Le président de la PJDD a noter, que «des descentes musclées des agents des forces de l’ordre, avec un vacarme de tirs, d’arrestations et de brigandages de motos, ont été enregistrées à Nyaari Wada et Kakimbo, dès le lendemain de la publication de ce reportage».

AGP/07/04/017           AT/ST

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous