Menu
Côte d’Ivoire : trois nouveaux membres intègrent le Conseil constitutionnel

Côte d’Ivoire : trois nouveaux memb…

Côte d’Ivoire : trois...

Quatre pays africains sont sur le point de maitriser leur épidémie de VIH tandis que les Etats-Unis restent engagés envers le PEPFAR

Quatre pays africains sont sur le p…

Quatre pays africains...

Société : la PJDD condamne des actes horribles de scènes de justice populaire

Société : la PJDD condamne des acte…

Société : la PJDD con...

Ville de Conakry : les capacités des services de sécurité renforcées par un don du PDG de GUI.CO.PRES - SA

Ville de Conakry : les capacités de…

Ville de Conakry : le...

Prev Next
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !

SAFRA 2016 : la prob…

SAFRA 2016 : la problématique de l’emploi des ...

Ouverture d’un atelier de formation des inspecteurs contrôleurs  semenciers

Ouverture d’un ateli…

Ouverture d’un atelier de formation des inspect...

Sport/ 11ème journée du tournoi inter-quartier de football à Dixinn : Dixinn-Mosquée vs Hafia-Château d’Eau (2-0)

Sport/ 11ème journée…

Sport/ 11ème journée du tournoi inter-quartier...

Guinée : Affaire Maître Fodé Abbas Bangoura, le bâtonnier de l’Ordre des avocats donne des précisions

Guinée : Affaire Maî…

Guinée : Affaire Maître Fodé Abbas Bangoura, le ...

Conakry : mise en œuvre des activités de la Stratégie Nationale d’Actions Prioritaires (SNAP) du secteur de la Sécurité Featured

Conakry : mise en œuvre des activités de la Stratégie Nationale d’Actions Prioritaires (SNAP) du secteur de la Sécurité

Conakry : mise en œuvre des activités de la Stratégie Nationale d’Actions Prioritaires (SNAP) du secteur de la Sécurité

Conakry, 20 avr (AGP)- Un atelier de renforcement des capacités des médias a réuni, mercredi, 19 avril 2017, à Conakry, des journalistes et cadres de la Commission Nationale de Lutte Contre la Prolifération et la Circulation Illicite des Armes Légères et de Petit Calibre (ComNat-ALPC), pour la mise en œuvre des activités de la Stratégie Nationale d’Actions Prioritaires (SNAP) du secteur de la Sécurité, a suivi l’AGP.

Placée sous la présidence d’honneur du Ministère d’Etat de la Défense Nationale, cette rencontre a eu pour objectifs, de doter les acteurs des médias de connaissances nécessaires sur les questions liées aux ALPC, pour aboutir à des recommandations qui contribueront efficacement à la lutte contre la prolifération et la circulation des ALPC. Sans oublier que les conséquences de l’accumulation excessive et la dissimulation incontrôlée des ALPC, se retrouvent aujourd’hui au cœur des défis, notamment la faiblesse de l’autorité d’Etat, la criminalité organisée, les conflits internes et régionaux et le terrorisme.

Dans sa communication, le conseiller juridique, Dr Djéliman Kouyaté, représentant le ministre d’Etat, ministre chargé de la Défense Nationale, présidant les travaux dudit atelier a félicité la ComNat Guinée pour son engagement dans le cadre de la reforme du secteur de la Sécurité.

Selon lui, les ALPC ont des impacts négatifs indéniables sur la vie des nations.

«L’organisation de cet atelier met en évidence l’intérêt que le gouvernement accorde aux acteurs de médias, dans le rôle qu’ils pourraient jouer dans l’information et la sensibilisation des populations sur les défis liées à la lutte contre la prolifération et la circulation des ALPC», a-t-il indiqué.

Les statistiques de l’Organisation des Nations Unies pour la Paix démontrent, qu’il y a environ plus de 600 millions d’ALPC en circulation dans le monde (par rapport aux données de 2009, 500 millions), et sur 49 conflits majeurs, 47 ont été menés avec des ALPC comme armes principales, a-t-on cité.

A l’occasion des travaux de ce projet de mise en œuvre des activités de la SNAP du secteur de la Sécurité, le président de la ComNat-ALPC, Général Bambo Fofana a indiqué, que depuis 1990 les ALPC ont coûté la vie à plus de 04 milles personnes.

«L’abondance des ALPC hérités de la guerre froide et facilement accessibles, caractérise les conflits contemporains de plus en plus menés sans discipline militaire et souvent responsables de graves violations des Droits Humains. L’Afrique, et principalement l’Afrique subsaharien, demeure la zone la plus affectée dans le monde par l’impact déstabilisateur des ALPC, a-t-il ajouté.

Dans le souci de faire du secteur de sécurité un outil au service des populations, Général Bambo Fofana a encouragé et félicité les journalistes présents, avant d’émettre le souhait d’une étroite collaboration de partenariat dynamique et fructueux entre son institution et les médias, pour l’élaboration, dans un bref délais, d’un document de stratégie de communication sur la lutte contre les ALPC.

Il a ainsi invité les hommes de médias, à s’investir plus dans la sensibilisation et l’éducation des populations sur les effets de la réglementation sur les ALPC,    pour l’amélioration de la politique nationale de lutte contre les ALPC et la préservation de la paix.

AGP/20/04/017           FDF/ST

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous