Menu
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !
Politique/ La CENI lance les travaux de formation de ses cadres en GAR

Politique/ La CENI l…

Politique/ La CENI lance les travaux de formation ...

Remise de motos et de matériels informatiques à certaines structures déconcentrées du MASPFE

Remise de motos et d…

Remise de motos et de matériels informatiques à ce...

Boffa : les FDS de l…

  Boffa : les FDS de la préfecture sollicitent la...

Formation des leaders communautaires et transporteurs de Mandiana sur les techniques de prévention et de riposte contre Ebola

Formation des leader…

Formation des leaders communautaires et transporte...

Mandiana : deux cas de meurtre enregistrés samedi, 29 avril dans la préfecture Featured

Mandiana : deux cas de meurtre enregistrés samedi, 29 avril dans la préfecture

Mandiana, 02 mai (AGP)- Le quartier Noumoussoulou de la Commune Urbaine (CU) de Mandiana a récemment enregistré deux (02) cas de meurtre, dont un fratricide, rapporte le correspondant de l’AGP dans la préfecture.

Le premier cas de meurtre intervenu, samedi, 29 avril 2017,  vers 03heures TU, concerne Lamine Keita (20 ans), qui a poignardé son grand frère, Bandjou Keita (24 ans), tous deux de même père et même mère.

Après l’acte, le présumé meurtrier a voulu prendre le large, mais il a été vite rattrapé par les voisins, qui l’ont conduit à la Brigade de la Gendarmerie départementale de Mandiana.

Selon les parents, la victime Bandjou Keita, grand frère, présentait ces derniers jours, des signes de démences mentales. Souvent, il prenait le couteau contre les membres de la famille.

«Dans la nuit du 29 avril 17, il avait commencé à menacer les membres de la famille avec un couteau dans le but de voir couler le sang. Il s’est ainsi dirigé vers Lamine Keita, son jeune frère, dans le but de le poignarder. C’st ainsi qu’une lutte s’engage entre les deux. Le second voulait se protéger contre son grand frère et finalement le couteau a été pointé dans le ventre du grand frère», a-t-on narré.

Lamine Keita se trouve dans les locaux de la Brigade de la Gendarmerie de Mandiana, un spectacle qui n’est beau à voir et qui nous rappelle le cas de Caïn et Abel.

L’autre cas est un meurtre qualifié de volontaire à Gbilin, un des districts de Koundian à 75Km de Mandiana-centre. C’est un homme non encore identifié qui a été retrouvé égorgé, samedi matin. La Gendarmerie est sur les lieux pour non seulement identifier la victime, mais aussi déterminer les circonstances et les causes de cet acte.

Face à la recrudescence des cas de meurtre dans la préfecture, les forces de sécurité, sur instruction du préfet de Mandiana, mettent les pieds dans les plats et les doigts dans l’œil des malfaiteurs contre qui, une véritable chasse commence, avec l’appui de la confrérie des chasseurs.

AGP/02/05/017         CAK/ST

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous