Menu
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !

Dabola: le secrétair…

Dabola: le secrétaire général de la CR de Kank...

Présidentielle 2015 : l’AESPAC  soutient les acquis du chef de l’Etat

Présidentielle 2015 …

Présidentielle 2015 : l’AESPAC  soutient le...

Politique : Soutien au RPG Arc-en-ciel à Kaloum : un nouveau groupe fait son entrée

Politique : Soutien …

Politique : Soutien au RPG Arc-en-ciel à Kaloum ...

Lutte contre la torture : le HCDH et ses partenaires des services de défense et de sécurité et le personnel pénitentiaire en conclave

Lutte contre la tort…

Lutte contre la torture : le HCDH et ses partenair...

Mandiana : tenue mercredi de la 342ème pêche de Tugaï ou mare aux caïmans des Condé de Dounoukolo Featured

Mandiana : tenue mercredi de la 342ème pêche de Tugaï ou mare aux caïmans des Condé de Dounoukolo

 

Mandiana : tenue mercredi de la 342ème pêche de Tugaï ou mare aux caïmans des Condé de Dounoukolo

 

Mandiana, 11 mai (AGP)- La 342ème pêche de Tugaï ou «Mare aux Caïmans» des Condé de Dounoukolo s’est déroulée, mercredi, 10 mai 2017, dans la préfecture de Mandiana en Haute Guinée, rapporte le correspondant de l’AGP dans la localité.

 

Cette pêche de la mare aux caïmans, placée sous le signe d’une fraternité retrouvée entre les Condé et leurs Alliés, a connu une grande ampleur à cause des dispositions prises, vu que depuis le XIIIème siècle cette mare a été découverte par Diaba Mamadi Condé, fondateur du village de Dounoukolo, qui vivait au bord de cette mystérieuse mare, très riche en histoire dans la configuration du Manding, parce que c’est là que naquit la maman de Soundiata, empereur de l’Empire du Mali.

 

Dounoukolo, village des Condé dans la sous-préfecture de Kondianakörö, préfecture de Mandiana, n’est pas loin de Niani, ancienne capitale de l’Empire du Mali.

 

Diaba-Mamadi Condé avait deux épouses, Kongbè et Tugaï-Sira. Kongbè a fait beaucoup d’enfants et Tugaï-Sira n’a pas eu d’enfants. Tous les enfants de Kongbè avaient pour double des caïmans qui vivaient dans cette mare, nous sommes vers les années 1210 au XIIIème siècle.

 

En reconnaissance à sa femme Tugaï-Sira, dans le but de la faire éterniser dans sa descendance, il décida de baptiser la mare au nom de Tugaï-Sira qui, par raccourci donne la mare Tugaï, qui est jusqu’à maintenant habitée par des caïmans très nombreux qui ont même creusé le long de la mare des trous leur servant d’abris.

 

Ainsi, depuis 1675, selon les traditionnalistes, «la pêche de cette mare est devenue officielle, faisant l’objet de retrouvaille entre les fils de la localité et environnants. La pêche est annuelle et a généralement lieu les mercredis. Mais  avant, le mardi qui précède la pêche est consacrée aux offrandes par les Condé aux esprits de la mare, et les caïmans descendent dans leurs repères pour permettre aux gens de faire leur pêche le mercredi.

 

Cette 342ème pêche de la Mare Tugaï ou Mare aux Caïmans a été présidée par le préfet de Mandiana, Souleymane Keita, en compagnie de son épouse, marraine des festivités, du juge de Paix de Mandiana, Adama Keita, parrain de la pêche, et de plusieurs autres personnalités.

 

AGP/11/05/017          CAK/ST

 

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous