Menu
Vers Nos Municipalités : Le président sortant de la DS de Dixinn dévoile son projet de société pour le quartier Hafia

Vers Nos Municipalités : Le préside…

Vers Nos Municipalité...

Vers Nos Municipalités : La Case de Veille 2018 de la COFFIG déploie 700 observatrices sur le terrain

Vers Nos Municipalités : La Case de…

Vers Nos Municipalité...

Vers Nos Municipalités : La CEPI de Labé annonce que toutes les opérations sont à jour dans la préfecture

Vers Nos Municipalités : La CEPI de…

Vers Nos Municipalité...

Vers Nos Municipalités : Cellou Dalein Diallo boucle la campagne de l’UFDG dans la préfecture de Boké

Vers Nos Municipalités : Cellou Dal…

Vers Nos Municipalité...

Les présidents Faure Essozimna Gnassingbé Eyadéma et José Mario Vaz de la Guinée-Bissau attendus à Conakry

Les présidents Faure Essozimna Gnas…

Les présidents Faure ...

Guinée : Le président de la République à Faranah pour une visite de travail

Guinée : Le président de la Républi…

Guinée : Le président...

Foot-CHAN 2018 : Le Nigéria et le Maroc finalistes de la 5ème Edition

Foot-CHAN 2018 : Le Nigéria et le M…

Foot-CHAN 2018 : Le N...

Le CICR Guinée, une institution de protection et d’assistance aux victimes de conflits et de violences

Le CICR Guinée, une institution de …

Le CICR Guinée, une i...

Kankan : Ouverture de l’atelier de travail préparatoire sur les rôles et les compétences des Maisons de Justice

Kankan : Ouverture de l’atelier de …

Kankan : Ouverture de...

Prev Next
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !

Faranah/ Le gouverne…

Faranah/ Le gouverneur de la RA installé dans ses ...

La Banque centrale recommande aux cambistes guinéens de  fédérer leurs structures

La Banque centrale r…

La Banque centrale recommande aux cambistes gu...

Dabola : la CU tend à être dominée par la présence de jeunes filles et de femmes voilées

Dabola : la CU tend …

Dabola : la CU tend à être dominée par la prés...

Circulation-routière…

  Circulation-routière : l’axe Kindia-Conakry, un...

Education-Macenta : après cinq jours de la rentrée scolaire 2017-2018 le directeur préfectoral de l’Education fait un constat Featured

Education-Macenta : après cinq jours de la rentrée scolaire 2017-2018 le directeur préfectoral de l’Education fait un constat

Macenta, 21 sept (AGP)- Après cinq jours de supervision de la rentrée scolaire 2017-2018, le directeur préfectoral de l’Education de Macenta, Lancinè Karifamoriya Kaba dit avoir constaté sur le terrain, des difficultés, facteurs limitant pour une année scolaire réussie, rapporte le correspondant de l’AGP sur place.

Il a indiqué à cet effet, que ces difficultés se situent à trois niveaux, l’accès, la qualité et la gestion.

Au niveau de l’accès, le directeur préfectoral de l’Education de Macenta a constaté l’insuffisance des infrastructures dans la Commune Urbaine (CU) pour accueillir les enfants, la vétusté des infrastructures de certaines écoles, notamment l’Ecole primaire Bongo Camara, le Lycée-collège Amilcar Cabral, les dégâts causés par des tornades sur les infrastructures scolaires de Séngbédou et de la CU, la réticence d’un certain nombre de parents face aux recrutements de leurs enfants pour des raisons socioculturelles.

Au niveau de la qualité, Lancinè Karifamoriya Kaba a constaté le faible niveau de plusieurs enseignants en matière de pratiques professionnelles, l’insuffisance de formation des encadreurs des structures scolaires, la faible implication des parents dans l’encadrement des enfants, eu égard à leurs tenues et à leurs présentations physiques.

Concernant la gestion, il a noté l’exposition des élèves et enseignants aux risques d’accidents à cause du manque de clôture et de points d’eau dans les écoles bordant les grandes voies de circulation de véhicules, le mauvais état des kits de lavage des mains et la rupture des stocks d’intrants pour le renforcement du dispositif sanitaire pour la sécurisation des écoles contre les maladies à potentiel épidémique.

 

Le directeur préfectoral de l’Education de Macenta a également dénoncé les insuffisances dans la cogestion des écoles, la fin de contrat de vingt enseignants du Lycée-collège Kouankan. Une école appuyée par le Haut-commissariat aux Réfugiés (HCR) à cause des élèves réfugiés ivoiriens évoluant dans cet établissement.

AGP/21/09/017          FFI/MKC/ST

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous