Menu
Sport-foot : Paul Put démissionne à la tête des Hrambee Stars du Kenya et se positionne pour la Guinée

Sport-foot : Paul Put démissionne à…

Sport-foot : Paul Put...

Grève des enseignants en Guinée : Pas de cours dans les 05 préfectures de la RA de Labé

Grève des enseignants en Guinée : P…

Grève des enseignants...

Grève des enseignants en Guinée : Pas de cours dans les 05 préfectures de la RA de Labé

Grève des enseignants en Guinée : P…

Grève des enseignants...

Boké : L’employabilité des étudiants au cœur du projet ‘’Pas du Stage’’ du Cabinet Axiome Génie-Conseil

Boké : L’employabilité des étudiant…

Boké : L’employabilit...

Guinée : Des cadres et acteurs du secteur de l’Elevage en conclave sur l’évaluation du REMAGUI

Guinée : Des cadres et acteurs du s…

Guinée : Des cadres e...

Prev Next
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !
Nos légumes et leurs bienfaits : Des médicaments bons marchés

Nos légumes et leurs…

 Nos légumes et leurs bienfaits : Des médicaments ...

Gaoual/ Le maire fai…

Gaoual/ Le maire fait un compte rendu occultant le...

Kindia : les mauvais…

Kindia : les mauvaises pratiques liées à l’inc...

Mali :Des cultures maraîchères détruites par une vague de froid dans la  préfecture

Mali :Des cultures m…

Mali :Des cultures maraîchères détruites par ...

"La Guinée traverse des moments de grève qui affectent gravement le droit des enfants d'aller à l'école", selon Me Foromo Frédéric Loua Featured

"La Guinée traverse des moments de grève qui affectent gravement le droit des enfants d'aller à l'école", selon Me Foromo Frédéric Loua

"La Guinée traverse des moments de grève qui affectent gravement le droit des enfants d'aller à l'école", selon Me Foromo Frédéric Loua

Conakry, 29 nov (AGP)- Le président de l'ONG,  «Le Même Droit pour Tous», Me Foromo Frédéric Loua, également président de la Commission Protection de l'Institution Nationale Indépendante des Droits de l'Homme (INDH), a accordé un entretien à l'AGP, dans l'après-midi du mardi, 28 novembre 2017,  dans un réceptif hôtelier de la Conakry.

L’entretien a porté sur la grève déclenchée par une branche du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), paralysant le système éducatif guinéen, ces deux dernières semaines de novembre.

A l'entame, le président de la Commission de l'INDH, Me Foromo Frédéric Loua a rappelé, que depuis un certain moment, la Guinée traverse des moments de grève qui affectent gravement le droit des enfants d'aller à l'école. Ajoutant : «C'est une situation que nous déplorons, et c'est de la faute des autorités qui ne veulent pas réellement appeler les grévistes à la table de la négociation pour essayer de trouver une solution définitive à cette grève».

"L'année dernière, au mois de février, également nous avons connu un moment de grève, pendant lequel les enfants sont restés longtemps à la maison. Tout cela se sont des situations qui ne sont pas à l'avantage du pays", a dénoncé Me Foromo Frédéric Loua, pour qui "les autorités guinéennes ne semblent pas comprendre la mesure de la situation. Elles veulent utiliser la force pour intimider pour ne pas voir en face leurs responsabilités". "C'est une fuite en avant", a-t-il prévenu.

Selon le président de l'ONG, «Le Même Droit pour Tous», "les autorités et les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ne doivent pas avoir la gâchette facile". "Il faut qu'elles se rappellent, qu'elles sont d'abord une force républicaine", a-t-il conseillé, tout en condamnant les tueries survenues pendant les manifestations.

Le président de la Commission Protection de l'INDH a fait savoir, que les FDS ne sont pas en Guinée pour les intérêts de quelques politiques que ce soit, elles sont en Guinée justement pour respecter et pour faire respecter les lois de la République.

Me Loua a, par ailleurs, indiqué : "Pour qu'une radio soit fermée, il faut une décision de la Haute Autorité de la Communication (HAC), qui est une institution de la République censée être indépendante de l’exécutif".

Il a conclu : "La Guinée a des lois, des institutions et des normes de fonctionnement, donc on ne peut pas, comme cela, menacer et tenter de porter un coup fatal à la liberté de la presse, qui est un socle, encore une fois, des piliers essentiels de toute démocratie".

AGP/29/11/017           TB/ST

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous