Menu
Lélouma :Assainissement des lieux publics par les forces de défense et de sécurité

Lélouma :Assainissement des lieux p…

Lélouma :Assainissement d...

Lélouma :Assainissement des lieux publics par les forces de défense et de sécurité

Lélouma :Assainissement des lieux p…

Lélouma :Assainissement d...

Gueckédou :Visite de terrain du Fonds de Consolidation de la paix dans la préfecture

Gueckédou :Visite de terrain du Fon…

Gueckédou :Visite de terr...

Fria :Lancement de la campagne de récolte du riz

Fria :Lancement de la campagne de r…

 Fria :Lancement de la ca...

Conakry :L’augmentation du prix des loyers devient fantaisiste

Conakry :L’augmentation du prix des…

Conakry :L’augmentation d...

Forces Armées Guinéennes :Le 56ème anniversaire sera célébré dans l’urgence sanitaire et l’assainissement

Forces Armées Guinéennes :Le 56ème …

Forces Armées Guinéennes ...

Les spécialistes français de la pharmacie en Guinée

Les spécialistes français de la pha…

Les spécialistes français...

Conakry-Conducteurs de motos :Le port de casques devenu obligatoire

Conakry-Conducteurs de motos :Le po…

Conakry-Conducteurs de mo...

La Journée Mondiale de l’Habitat célébrée en Guinée

La Journée Mondiale de l’Habitat cé…

La Journée Mondiale de l’...

Prev Next
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !

Journée ‘’Aide humanitaire’’ «Protégez ceux qui s’emploient à protéger les enfants…» déclare le Directeur général de l’Unicef Featured

Journée ‘’Aide humanitaire’’ «Protégez ceux qui s’emploient à protéger les enfants…» déclare le Directeur général de l’Unicef

Journée ‘’Aide humanitaire’’ «Protégez ceux qui s’emploient à protéger les enfants…» déclare le Directeur général de l’Unicef

Conakry, 20 août (AGP/Unicef)- Le Directeur général du Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF), Anthony Lake a déclaré, à l’occasion de la célébration de la Journée Mondiale de l’Aide Humanitaire (JMAH), mardi, 19 août, que ‘’nous devons exiger une protection quand cela est possible pour ceux qui protègent les vies des autres et ceux qui ont le plus besoin de cette protection : les enfants’’.

Voici l’intégralité de sa déclaration :

‘’Par nature, l’action humanitaire est souvent dangereuse. Le personnel humanitaire connaît des conditions difficiles et court des dangers pour sauver des vies, rebâtir des communautés et est le témoin de conflits, de catastrophes et de crises. Ces situations d’urgence ont augmenté à la fois en fréquence et en complexité. Ainsi, également, que les risques pour le personnel humanitaire : le nombre de morts parmi celui-ci a augmenté en conséquence.



Prenez seulement le mois dernier :

Au Soudan du Sud, des membres du personnel humanitaire ont été tués par des combattants armés alors qu’ils étaient en mission pour aider, avant qu’il ne soit trop tard, les enfants sous-alimentés.

À Gaza, des membres du personnel humanitaire ont été tués dans des bombardements alors qu’ils apportaient des soins indispensables à des malades, à des blessés et à ceux qui étaient en train de mourir et alors qu’ils réconfortaient les familles des morts.

En Sierra Leone, au Liberia, en Guinée, des membres du personnel humanitaire tentant désespérément de sauver des vies face à l’épidémie de virus Ebola ont eux-mêmes succombé au virus mortel. D’autres ont été physiquement menacés pour avoir tenté d’enrayer la propagation de la maladie.

Ceci s’est produit en seulement quelques semaines ; les douze mois précédents ont connu encore plus de morts. L’année 2013 a enregistré le plus grand nombre de victimes parmi le personnel humanitaire. Au début de cette année, une attaque contre un restaurant en Afghanistan a tué plusieurs membres du personnel humanitaire dont deux collègues de l’UNICEF spécialistes de la nutrition et de la santé.

La perte de ces héros est une perte pour l’ensemble du monde humanitaire et pour le monde entier. Lors de la Journée humanitaire mondiale, nous observons le deuil de leur disparition et nous commémorons leur sacrifice. Nous rendons aussi hommage au dévouement de tous les hommes et femmes pleins de courage qui continuent de faire chaque jour leur travail en dépit des risques, cela au service d’une cause commune : un monde plus sûr, plus juste et plus pacifique.

Mais nous devons faire plus que rendre hommage à nos collègues et à nos amis. Nous devons exiger une protection quand cela est possible pour ceux qui protègent les vies des autres et ceux qui ont le plus besoin de cette protection : les enfants. Car l’augmentation des crises humanitaires ne doit pas être une raison pour réduire notre sentiment commun d’humanité’’.

A noter, que c’est à l’occasion de la tenue de la 63ème Session de l’Assemblé générale de l’ONU en décembre 2008, qu’il a été décidé de faire du 19 août la Journée mondiale de l’aide humanitaire.

Le 19 août est la journée, en 2003, lors de laquelle une violente attaque terroriste contre le siège de l’ONU à Bagdad avait tué 22 personnes dont l’envoyé de l’ONU, Sergio Vieira de Mello.

La Journée rend hommage à ceux qui ont perdu leurs vies alors qu’ils étaient au service de l’aide humanitaire et à ceux qui continuent à apporter aide et secours à des millions de personnes. Cette journée cherche aussi à attirer l’attention sur les besoins humanitaires dans le monde entier et sur l’importance de la
coopération internationale pour répondre à des besoins.
AGP/20/08/014 Unicef/AGP

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous